Pic' du Jour

Pic' du Jour
Pic' du Jour

Chronique n°7: Team America - Police du monde

By: TwitterButtons.com
By TwitterButtons.com
http://ouatani.com/filme/international/teamamericaworldpolice.jpg

"America !! F**k yeah !!" C'est sur ces mots joyeusement régressifs que s'inscrit le meilleur passage musical de ce film de marionnettes à ne pourtant pas mettre entre les mains d'enfants et pour cause, les réalisateurs de ce film ne sont autre que les créateurs de la série South Park.
L'esprit de la série animée des créateurs est donc ici conservée à la différence que les marionnettes ont remplacé l'animation. La pastiche d'une Amérique impérialiste, luttant contre une menace terroriste dans n'importe quels pays du globe tout en saccageant les patrimoines culturels des capitales (la destruction des pyramides de Gizeh et du Sphinx en sont les plus marquantes et les plus délirantes ) montre que Trey Parker et Matt Stone n'ont pas perdu leur sens de la critique acerbe d'une Amérique en proie à une mégalomanie et à une suprématie auto-proclamée déjà présente, selon les épisodes, dans South Park.
Les Etats-Unis de Bush ne sont pas les seules cibles du duo créateur de police du monde : tout le monde en prend pour son grade, du dictateur nord-coréen Kim Jong-il (dépeint comme un homme solitaire et malheureux lors d'une scène musicale hilarante) au réalisateur Michael Moore, décrit comme un consommateur obèse de hamburgers et un "pacifiste volent", en passant par des personnalités d'Hollywood, en manque de popularité, militant pour la paix, personne n'est épargné. Le fait que le film n'est clairement pas rattaché à une mouvance politique ou à un lobby en fait un des représentants majeurs de ce qu'il reste de la liberté d'expression chez l'Oncle Sam. L'humour satirique qui faisait donc la force de South Park est ici conservée, tout en gardant aussi sa part d'humour graveleux déjà présente dans la série se passant dans le Colorado.


Des décors, aux costumes en passant par les véhicules, tout est fait dans Team America pour reproduire des lieux de films d'actions "classiques" et d'en assurer sa filiation directe. Car avant d'être un film de marionnettes tournant en dérision l'establishment Bush, Team America reste un vrai film d'action avec son lot de scènes pyrotechniques, de combats et de fusillades sanglantes. La monstrueuse logisitique des scènes d'actions à l'échelle 1/3 est impressionnante et chaque course-poursuite et gun-fight peut rivaliser voir aisément se révéler supérieures, de par leur lisibilité, aux mêmes types de scènes dans nombres de films d'action live d'aujourd'hui. Les mécaniques et autres éléments courants dans les productions hollywoodiennes sont joliment copiés et détournés sans y apposer un regard cynique : les punch-lines et autres traits d'humour en pleine scène d'action sont ici présents, les QG de la team America et de Kim Jong-il ont l'air tous droit sortis d'un James Bond et certains points de mise en scènes tels que le cadrage et  le découpage sont ancrés dans les standards des films d'actions hollywoodiens.

Reprenant le concept des Thunderbirds (Sentinelles de l'air en V.F) en le détournant à des fins satiriques et nettement plus spectaculaires, Matt Stone et Trey Parker réussissent à faire l'un des meilleurs films "non-live" des dernières années et à ne pas tomber dans le discours anti-américain "bête et méchant" ou dans le racisme dans lesquels les journalistes hexagonaux l'avaient pourtant catalogués à tort.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget

Facebook Share